Fins de mois difficiles ?

Les millions à l’Arlésienne.

Sur la petite terrasse du bistrot « L’entrepote », après une belle journée de labeur, Marcel retrouve Maurice, comme tous les soirs :

- Salut Marcel, dure journée on se le mérite notre petit jaune.

- Miladiou, tu peux le dire Maurice, mais tu vois je ne sais pas si on va pouvoir se l’offrir bien longtemps cet instant quotidien de bonheur.

- Non ! Fernande te fait des misères ?

- Oh tête d’ail ! Ce n’est pas Fernande, enfin pas directement. Il y a un truc que je pige pas Maurice mais toi qui as fait des études tu vas pouvoir allumer mes bougies.

- Etudes, études, ouais, un peu mieux que toi, moi « je suis été » jusqu’en cinquième. C’est quoi qui te tracasse fils ?

- Eh bé tu vois c’est mon porte-monnaie. Fernande me tarabuste tout le temps, encore cinq euros par-ci, trois euros par là… Putain de Manon le jaune vient d’augmenter de dix centimes et là ça frise l’inconvenable, on va devoir adopter les gestes barrières.

- T’as pas tort Marcel mais je ne vois pas ce que je pourrais t’expliquer.

- Eh bé si tu veux, le détail qui me chagrine je vais te le dire Maurice. Le matin j’allume la téloche et j’entends les mêmes choses le midi et pareil le soir et ça me turlupine.

- Et c’est quoi qui te fait trastéger ? La Turquie qui s’énerve contre la Grèce, le covid..

- Oh que non, c’est plus grave Maurice. Tu n’entends parler que de millions, de milliards, du plan machin, du plan truc, du budget du club chose, du salaire parasol ou parachute du PDG untel, des sommes para phoniques.

- Pharaonique Marcel pharaonique, en cinquième on a fait l’Egypte. Et ?

- Et, et moi Fernande elle ne me cause que ce centimes, parfois quand tout va bien de deux ou trois euros. Tu crois que ça existe en vrai tous ces millions, tous ces milliards ? D’après moi c’est encore un complot Maurice.

- Ou alors ils se foutent de notre g…Allez Tchin ma biche, et suce bien le glaçon, c’est les dix centimes.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

VIVE LA MORT !

Louis Stein escalada quatre à quatre les marches du troisième étage du 36. Le big boss venait de lui passer un coup de bigot et le son de la voix du dirlo lui laissait redouter le pire. Elle était cla

Un virus à pédales bien meilleur que la Covid.

PROLOGUE Le départ de la deuxième étape allait être donné dans quelques secondes, Gaston gonflait les pectoraux, levait un peu la tête, juste derrière Egan Bernal porteur du Maillot Jaune, vainqueur

 

0611652875

©2020 par Maxbarteam. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now